Vrac sur roues – l’épicerie zéro déchet qui se déplace pour vous!

by | Nov 25, 2017 | Environment, Health, lifestyle |

Depuis que j’ai décidé d’adopter un mode de vie zéro déchet, mon petit copain déteste faire l’épicerie. Il trouve le processus beaucoup trop long et contraignant que de devoir apporter ses contenants, les peser, trouver ce qui faut acheter, remplir son contenant sans faire de dégât (presque inévitable, surtout quand on est maladroit (e) comme moi), oublier un produit, retourner le chercher et puis finalement passer à la caisse. En réalité, c’est vraiment pas si pire que ça, c’est plus que nous ne sommes pas le couple le plus organisé — faire son épicerie en mode zéro déchet demande un minimum de préparation (on travaille là-dessus) et puis je dois avouer aimer flâner dans les épiceries — j’ai toujours l’impression de découvrir de nouveaux aliments même si je les ai vus des millions de fois (guilty as charged). Le mois passé lorsque j’étais au Festival Zéro Déchet de Montréal (voir article ici), j’ai découvert une entreprise qui parut comme l’option idéale pour soulager les tracas de mon petit copain et rendre notre expérience de magasinage plus agréable. Vrac sur roues, c’est une épicerie écologique en ligne, qui livre notre stock sans faire de mal à la planète — ni à notre couple! En fin de semaine passé, dans un élan de paresse à la vue de la première neige du Québec, j’ai décidé de faire mon épicerie zéro déchet en ligne, dans le confort de mon salon.

Comment ça fonctionne

Le processus est bien simple : on se créer un compte à l’aide d’une adresse courriel, d’un mot de passe et puis on se dirige vers la section épicerie pour commencer nos emplettes. Ce qu’on y trouve principalement ce sont des produits secs tels que du gruau, du maïs à éclater, des pâtes, du quinoa, des noix, du thé, du café, etc. Pour ce qui en est des liquides, on peut se procurer de l’huile dans la section comestible et des produits ménagers dans la section produits nettoyants comme du détergent à lessive, ainsi que différents types de savons. Malgré le fait que la majorité des articles soient biologiques, ils sont tout de même marqués d’une feuille verte sur leur image pour en faciliter l’identification.

 

 Une fois notre produit choisi, on indique le nombre de grammes désiré et c’est ici que ça devient intéressant. L’aspect le plus “user-friendly” ou avantageux selon moi, c’est qu’en plus d’avoir le prix par gramme ou par 100g, on nous indique l’équivalent d’UNE tasse en gramme pour chaque produit. Ainsi, ça nous permet de calculer la quantité dont on a besoin sans avoir à passer par la balance. Par exemple, si je cuisine une tasse de quinoa par semaine — l’équivalent de 175 g tel que mentionné sur Vrac sur roues — et que je désire que ça me dure un mois, j’en prendrais 700 grammes. Une autre valeur ajoutée de la commande en ligne se situe au niveau de la description, des ingrédients (dont la provenance du produit), de la valeur nutritive et du mode d’emploi qui sont tous disponibles au bas de la page. Il s’agit d’un point qui, à première vue peut sembler banal, mais quand on achète en vrac, toute l’information généralement affichée à l’arrière d’un emballage nous est plus disponible une fois arrivé chez nous. Dans ce cas-ci, il suffit de quelques cliques de souris pour se rafraîchir la mémoire et éviter une catastrophe culinaire. Enfin une fois notre épicerie terminée, on passe la commande et on choisit sa fourchette de livraison : soit entre 9h et midi ou bien en soirée entre 17h et 20h. Il est possible de payer par paypal (paiement sécurisé) ou bien par argent comptant une fois le livreur à la porte. En bref, Vrac sur roues nous permet d’éviter tout le tralala que j’ai mentionné au tout début de l’article. Quand on pense à l’hiver qui frappe à nos portes, l’option de se faire livrer son épicerie devient soudainement alléchante surtout si on ne possède pas de voiture, encore plus s’il n’existe pas d’épicerie zéro déchet près de chez nous.

 

Écoresponsable du produit à la livraison

Comment Vrac sur roues fait pour rester zéro déchet même à travers le processus de livraison? Tout d’abord, l’entreprise priorise les producteurs locaux pour réduire la pollution liée au transport, ainsi que des aliments équitables et biologiques, garantissant des conditions saines autant pour l’humain que pour l’environnement. Pour la livraison, chaque produit commandé est transporté dans un sac de tissu (qui est d’ailleurs développé par Dans le sac — une entreprise québécoise écoresponsable) ou dans un pot pour les liquides. Le livreur pourra ensuite les transvider dans les contenants du client qui auront été préparés au préalable pour le dépôt. Ayant l’environnement à coeur, l’entreprise s’est même fixé un objectif zéro carburant en livrant la marchandise à l’aide de leur super vélo. Par conséquent, les secteurs présentement desservis sont les arrondissement de Montréal et Longueuil. Par contre, dans l’éventualité d’une demande grandissante, l’entreprise pourrait se doter de voitures électriques d’ici quelques années pour les trajets de longues distances.

L’expérience

Lors de ma première commande, j’ai eu le plaisir de rencontrer Simon Gosselin-Barbeau, le fondateur de l’entreprise — un jeune homme charismatique avec la volonté de changer le monde. C’est lui qui est venu porter la livraison et j’en ai profité pour faire ma curieuse et discuter plus amplement de son entreprise. Au début, je m’étais dit que se faire livrer son épicerie serait un peu plate parce qu’on perdait le côté humain — comme je vis dans un petit quartier, j’ai l’habitude de faire mon épicerie aux mêmes endroits et je finis par connaître les propriétaires ainsi que leurs employés. J’ai donc développé une sorte de relation familiale à la Taylor Doose dans Gilmore Girls. Finalement, je m’étais trompée parce que se faire livrer en vrac change les circonstances. Le fait de recevoir son livreur chez soi et l’aider à transvider les emplettes dans des contenants créer une certaine proximité. Contrairement à la livraison traditionnelle, ici on prend le temps de faire les choses — on communique, on collabore. Je pense surtout aux personnes âgées ou à mobilité réduite qui bénéficieraient davantage de ce genre de service. Je pense aussi à ma mère qui vient d’une génération non conscientisée à l’environnement et qui ne comprend pas l’importance de faire un effort. Ici, le côté pratico-pratique serait à lui seul assez convaincant pour qu’elle adopte sans même le savoir, un comportement écoresponsable. D’ailleurs, le fonctionnement en ligne est assez simple pour être utilisé par tous (tes). Enfin, Vrac sur roues est selon moi un service génial qui bénéficie autant le client que la planète — Vrac sur roues, c’est la démocratisation de l’épicerie zéro déchet!

Visionnez la vidéo ci-dessous pour plus de détails! Pour passer une commande, rendez-vous sur le site web en cliquant ici et obtenez la livraison gratuite peu importe le montant en indiquant le code promo : slow couture (valide pour les résidents de Montréal et Longueuil seulement)